26 février 2014

Tu me quittes — Où sont les filles? (Official video)
Posté par lavieduneautre à 22:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 février 2014

Avec tes grandes jambes

tu es devant moi.  Je ne voulais pas courrir, pas courrir après toi, je crois.  Et là, je lis un conseil "Gardez un corps ferme et tonique. Joggez, bikez, surfez, courez après vos enfants ou votre chéri, toute l’année."  Je vais peut être me mettre à courrir.                c'est le n°3
Posté par lavieduneautre à 22:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 février 2014

J'aime

mes petits seins, je peux les promener sans soutien. 
Posté par lavieduneautre à 18:20 - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 février 2014

Quand je ne suis ni heureuse ni malheureuse, j'ére.
Posté par lavieduneautre à 01:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2014

J'ai des petits seins

Ce soir il était là. Sous mon peignoir, il existait, il était visible, présent. Il s'imposait, s'affirmait.  Est ce qu'il a déjà était vu comme ça ? 
Posté par lavieduneautre à 23:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 février 2014

Vos rêves font trop de bruit # 14

Quand elle avait du mal à s'endormir, elle me caressait du bout des doigts. Je simulais toujours un sommeil profond, comme si sans ça je ne pouvais pas apprécier autant ses caresses.  Elle avait commencé à parler, surement pour ses oreilles, moi je simulais.  "Quand je marche dans la rue, je regarde les gens dans les bars, les restaurants. Ce soir, il y avait cet homme, il mangeait seul. Il regardait les gens dans la rue. Je l'ai vu, il m'a vu, il a dévié son regard gêné. J'ai juste continué à marcher, à regarder ces gens... [Lire la suite]
Posté par lavieduneautre à 22:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 janvier 2014

Penses-tu aux traces ?

On devrait se déchirer tout de suite. S'embrasser, se mordre, se faire du mal, ne pas attendre ; ne nous séduisons pas, jouons carte sur table.  Mes ongles sont mal limés, mes cheveux détachés, je porte du rouge sur les lèvres. 
Posté par lavieduneautre à 00:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2014

Ca n'a pas d'importance pour Toutlemonde mais pour moi ça a son importance

Elle était encore là. Elle portait un tailleur d'un rouge foncé tacheté. D'une de ses mains pendait un sac en plastique d'un magasin de sport. Je suis descendu du bus et j'ai commencé à marcher dans ma rue, et elle était devant moi. On avait pris le bus ensemble, encore. Je l'ai doublée au niveau de sa porte, sa grosse porte en bois, impressionnante et solennelle.  Je voulais relever le numéro, pour vous l'écrire, mais je ne pouvais pas le faire discrétement. 
Posté par lavieduneautre à 23:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 janvier 2014

BOBARD

Dans ma rue, il y a ce bar. Je le trouve beau. J'aime, en passant devant, regarder qui est là, à quoi ils ressemblent. Parfois, je fais même parti de ces gens là, parfois.  Puis tu m'as dit, que tu venais parfois, avec tes collègues.  Et moi, je passe tous les soirs devant ce bar.  Et je regarde si tu es là.  Tu m'a pris mon beau-bar.   
Posté par lavieduneautre à 23:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 janvier 2014

L'espoir tient la main au silence

Il est bientôt 19h.  Je suis en petite culotte, les ongles vernis d'une couleur sombre, les cheveux sales. C'est dimanche et je pense que le rouge sur les lèvres est une bonne chose.  J'essaie de comprendre, de trouver des raisons, des explications aux choses de la vie, aux comportements humains, au froid qui vient après la tendresse.  Je pense à partir depuis un certains temps, je vais le congrétiser bientôt. Alors en rangeant quelques choses, j'ai accroché aux murs des tableaux. Je ne sais pas si c'est idiot. 
Posté par lavieduneautre à 18:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]