11 août 2016

Tu étais où ?

  - Tu te souviens, on avait bu, peut être un peu trop. Tu te souviens, cette nuit là, je t'ai fait un long blabla sur le jour où tu en baiserais une autre. Tu m'as dit gentiment de me taire, en m'embrassant. Que ça n'arriverait pas. Je t'ai dit que je voulais que tu me le dises, tu te souviens, je voulais que tu me racontes. Je voulais savoir son prénom, son nom, la couleur de ses cheveux, de ses yeux. Son âge, son métier, peut être qu'elle n'a même pas de métier. Je veux savoir sa bouche, ses lèvres, ses seins, ses... [Lire la suite]
Posté par lavieduneautre à 23:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 août 2016

"Je ferai exprès de ne pas t'appeler. Et je te manquerai."

C'était le jour de mon anniversaire.  Une coïncidence ou pas, ce jour là on ne pouvait pas m'appeler.  J'ai pensé à son anniversaire, j'avais oublié de lui souhaiter. J'ai repensé à ses yeux, à sa bouche, à son désir qu'on se manque. On n'était pas là au même endroit au même moment.         *  
Posté par lavieduneautre à 16:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 juillet 2016

Ils écivent tous les jours dans un cahier. Ils ont un carnet de bord. Il peut dire si le 7 juillet 2007 il y a eu de la pluie ou non et la quantité. 
Posté par lavieduneautre à 21:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juin 2016

- Tu peux courir maintenant. Tu peux pleurer, rire, être essoufler. Tu peux aimer, murmurer, caresser, embrasser, espérer. Tu peux remettre de l'ordre, trier. Tu peux taper du poing, haïr, être en colère et tout balancer. T'ETAIS PAS LA. Tu n'étais pas là. On peut parler de ce que tu aurais pu faire, pu dire. Ce que tu aurais pris en charge. On peut, mais t'étais pas là. 
Posté par lavieduneautre à 19:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mai 2016

"Que deviens-tu?"

J'étais tombée par hasard sur lui. Ou il était tombé sur moi.  Il était étonné de me trouver là, je vivais ici, il était de passage.  J'ai eu envie de lui demander s'il avait acheté une maison, eu des enfants, s'il s'était marié. J'ai été un peu moins spécifique.   
Posté par lavieduneautre à 19:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 mars 2016

Les lettres d'amour

  On est juste vendredi.    Je voulais écrire sur les lettres d'amour.    je n'y suis pas arrivée. Pour essayer de trouver l'inspiration, j'ai sorti un roman épistolaire, "Nous sommes cruels" Camille de Peretti. Ca n'a pas suffit.    Si vous deviez écrire une lettre d'amour: vous utiliseriez quoi? Quel papier ? quel crayon ? Elle serait adressée à qui ?  est ce qu'il y aurait de l'espoir? de la fatalité ? Est ce que vous parlerez de l'autre ? des autres ?    Est ce que vous... [Lire la suite]
Posté par lavieduneautre à 19:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 décembre 2015

Plan à 3

Il y a un homme qui dort dans mon salon. Dans mon lit, il y a le desir qu'il soit là et aussi le désir qu'il ne soit plus là.
Posté par lavieduneautre à 12:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 novembre 2015

lettre a moi même

Autre (qui n est que moi), je t écris d un train pour parler de fuite. la fuite est sournoise. Tu penses fuir en avant mais tu n avances pas vraiment. Je pourrais écrire noir sur blanc que je ne fuis pas, que je ne fuis plus. Que je sais que ça ne sert a rien, que j ai avancé sur ce terrain là. Mais est ce le cas? Tu reprends peut etre juste ton souffle avant de te remettre à courir. nous aurons surement l occasion de revenir sur le sujet plus tard, dans quelques trajets.   j écris peu. Je correspond avec personne. Les écris... [Lire la suite]
Posté par lavieduneautre à 23:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2015

j ai eu envie de dire ça :

"Coucou, ça va? Peut on baiser le jeudi 19 juillet? Je serais là." Mais j ai pas osé.
Posté par lavieduneautre à 03:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juillet 2015

Mettre du vernis rouge sans culotte habillée d'une robe noire

Se reconnaitre ou pas dans le miroir. Avoir tout ce poids, être pesante. Maquillage ou pas de maquillage, se maquiller comme de rien. Jouer avec des cheveux plus court, coupés.
Posté par lavieduneautre à 20:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]